Escapades en Jumpy !

Une envie de liberté, un Jumpy d'occasion... Et c'est parti !

Bilan et perspectives…

Six années viennent de passer depuis l’acquisition de mon Jumpy et la création de ce blog…

J’ai fait quelques ballades sympas avec, pas autant que je l’aurais voulu puisque, étant salarié, je me dois d’être bien plus présent à mon boulot qu’en goguette sur les routes…

L’aménagement du fourgon n’a pas beaucoup varié non plus depuis le début, l’idée générale est la même, j’ai juste ajouté quelques petits rangements supplémentaires et, au cours des voyages, pris des notes pour de futures améliorations.

En fait, après avoir visité une concession de camping-cars j’ai vu un Jumpy de mêmes dimensions que le mien, totalement aménagé selon les critères de confort moderne (trois places, sièges avant pivotants, table, cuisine, douche, wc chimiques, couchette en travers, toit relevable pour se tenir droit et faire dormir le troisième larron, placards, etc. Tout ce qu’il faut pour le citadin aventurier bien installé dans sa vie ). Mon Jumpy, lui, est toujours aménagé à l’arrache comme au début, faute d’avoir trouvé le temps (ou la motivation) de pousser plus loin. Après tout : je peux y ranger mes affaires, dormir sans problème, me laver, éliminer… C’est bien là l’essentiel ! 🙂

Le truc qui m’a frappé dans l’aménagement style « camping-car » c’est la couchette en travers (c’est à dire perpendiculaire au sens de la marche), après avoir mesuré il s’avère que l’on devrait pouvoir loger un bonhomme de 1.80 m. dans ce sens-là… Ça m’intéresse drôlement ! Ça permettrait de dégager de la place dans la « cellule », même s’il faudrait loger ailleurs ce qui se trouve actuellement à la place qui sera occupée par le couchage…

Pour cela, il faudra que je finisse de démonter l’isolation initiale du fourgon, ça me fera gagner en hauteur et en largeur. Une fois ces zones découvertes je connaîtrai réellement ma marge de manœuvre.

Bien ! Ça s’était la partie « Bilan » ! 🙂

Voyons le perspectives…

Je viens de passer deux trois jours à regarder des vidéos de van-lifers sur Youtube, notamment le Chat qui vole et Greg Dorian (je cherchais les méthodes de branchement et d’alimentation d’une batterie de service) (je suis maintenant obligé d’en embarquer une avec moi pour alimenter un dispositif médical la nuit). J’ai trouvé les infos nécessaires (merci à Greg Dorian) et le Chat qui vole m’a bien fait marrer dans quelques-unes de ses vidéos.

Mais je ne suis pas un van-lifer…

Ce blog devait originellement être bien plus fourni… Mais voilà ! Je me disperse un peu trop dans différents domaines… C’est bien connu : qui trop embrasse, mal étreint…

Je dois renouveler le nom de domaine d’ici à mi-août. Cela en vaut-il vraiment la peine ? Je ne raconte pas tellement mes escapades, la fréquentation est quand même faible (comme vous pouvez le constater sur le compteur de vues) (faible sauf le billet sur les toilettes sèches. Éliminer en toute sérénité est donc un sujet qui intéresse du monde…), bref ! On est loin de l’ambition initiale ! 😀

Alors ? J’arrête ou je continue ?

Eh bien… Je continue !

Les quelques vidéos visionnées dernièrement m’ont redonné la motivation (premier résultat visible : j’ai viré l’ancien site sur Drupal – beurk ! – pour migrer sur WordPress qui m’a l’air bien plus convivial ! ).

Là je pars quelques jours dans la nature en mode « à l’arrache » 🙂 et au retour j’espère bien finaliser tranquillement l’aménagement du fourgon d’ici au printemps prochain… 😉

Je vais avoir du temps : je vais être viré de mon boulot !

(et vu mon âge, je ne suis pas près d’en retrouver !)

Ma nouvelle douche !

Comment se doucher en pleine nature, au pied du fourgon, au milieu de nulle part ?

Au début, je pensais utiliser un de ces sacs en plastique souple de 20 litres de capacité dont une face, noire, est à exposer au soleil pour chauffer l’eau. Bon, la vérité c’est que ce n’est pas pratique du tout…

D’abord, allez vous amuser à manipuler dans la nature un tel sac rempli d’eau…

Ensuite, allez lui trouver un emplacement exposé au soleil des heures durant (sinon ça chauffe que dalle))… Oubliez si vous voulez prendre une douche le matin… Oubliez aussi si vous voulez prendre une douche le soir en arrivant à votre étape…

Ce type de sac, il m’a dépanné pour les toilettes de chat, mais il n’est vraiment pas adapté pour mon usage (qui est, je le rappelle, pouvoir se doucher à poil n’importe où en pleine nature, loin des regards indiscrets et au moins à l’eau tiède).

Du coup, après avoir vu en GSB un modèle pas cher et de taille suffisante, j’ai tenté le pulvérisateur.

Il m’a coûté 8 euros, et…

Read more

Le pot-pot

Bon, ok, je l’avoue, avec le titre de ce billet je voulais faire à la fois un jeu de mots avec le billet précédent et une suite logique… Hum ! Je doute que ce soit de très bon goût, mais bon, c’est fait c’est fait, n’en parlons plus !

Une fois qu’on a dormi, une fois qu’on s’est lavé, une fois qu’on s’est sustenté, qu’est-ce qu’il reste à satisfaire comme besoin élémentaire ?

OUI !

É-li-mi-ner !

Il y a plusieurs endroits où éliminer :

Read more